Comment bien choisir son poulailler ?

Comment bien choisir son poulailler ?

Comment bien choisir son poulailler de jardin ?

L'élevage des poules séduit de plus en plus de Français. À raison, car la présence de gallinacées dans nos jardins est synonyme de nombreux bienfaits. Mais la première question qui se pose à l'aune d'un élevage de poules est celle de leur habitat. Suivez-nous pour quelques petits conseils... 

Quelle taille choisir pour son poulailler ?

Si un espace de vie trop exigu est néfaste aux gallinacées et au bien-être animal, un poulailler trop encombrant dans un petit jardin vous fera vite déchanter. Les dimensions dépendent du nombre de poules que vous désirez élever. Dans un petit jardin il est conseillé de se limiter à un poulailler deux poules. En effet, les poules doivent disposer d'un mètre carré chacune au minimum. Lorsqu'elles sont élevées dans des cages à poules destinées à les abriter en permanence, l'espace leur permettra d'être en bonne santé et heureuse. À vous les bons oeufs frais !

Les poules ont aussi besoin d'herbe. Elles aiment y picorer et gratter le sol à la recherche de nourriture comme de petits vers de terre. En outre, leur habitat doit être à l'abri des intempéries. En effet, les volailles ne sont pas friandes de l'humidité ou les courants d'air, ni même du soleil lors de fortes chaleurs. Préférez donc les zones ombragées, au bord d'un mur ou d'une haie par exemple afin de les garder en bonne santé.

Dernier point, et pas des moindres, n'oubliez pas que pour pondre, la poule a besoin...d'un pondoir ! Et oui, madame la cocotte ne laisse pas ses oeufs en plein milieu du chemin. Elle a besoin d'un endroit propre et calme pour y déposer les oeufs que vous pourrez ensuite facilement ramasser et déguster. Ainsi, choisissez plutôt un poulailler avec pondoir à clapier. cette ouverture vous facilitera bien la tâche !

Pourquoi opter pour un poulailler en bois ?

Quel matériau pour un poulailler ? Chaque matériau a ses propres avantages. Le bois est naturellement isolant, mais il est surtout un matériau sain, naturel, solide, esthétique et économique. De plus, son aspect extérieur se mariera plus facilement avec le style de votre jardin que celui d'un poulailler en plastique. Ceux-ci présentent à l'inverse l'avantage d'être aisément transportables, et très facile à nettoyer. Enfin, notez que les poulaillers en béton se distingueront par leur robustesse bien qu'ils ne soient pas très confortables.

Grand poulailler en bois

Le choix du matériau peut aussi être défini par le prix. Un poulailler en bois sera souvent le plus économique. Votre budget sera également impacté par la taille et le nombre de niveaux de votre poulailler. Ainsi, un poulailler simple peut coûter un peu moins de cent euros, pour plus de 600 euros pour les poulaillers sophistiqués ! Pour plus d'informations pour savoir comment installer un poulailler en bois, jetez un oeil à notre article conseils. 

Comment agrandir son poulailler ?

Il peut se révéler nécessaire d'agrandir l'espace de vie alloué à vos poules, coq ou autres volailles. Une extension de poulailler est alors aisément réalisable via l'installation d'un grillage par exemple. Ce dernier permet en effet de délimiter une zone de vie tout en restreignant l'accès aux prédateurs. Prévoyez des mailles serrées et une hauteur de 160 centimètres environ. Notez cependant que cette méthode n'est pas durable, mais peut très bien être installée pour quelques heures seulement.
Vous pourrez aussi opter pour un filet à poules. Celui-ci se prouvera plus mobile qu'un grillage à poules. Il permet ainsi de modifier régulièrement l'habitat de vos poules. Le filet à poules peut aussi être utilisé en complément d'un grillage à poules lors d'une extension de poulailler par exemple. Cependant, lui aussi n'est pas durable. 

Enfin, vous pouvez choisir une volière ou enclos à poulailler afin que vos poules aient une ouverture au grand air et puissent profiter de l'extérieur. De différentes tailles, vous pourrez y installer votre poulailler de sorte que vos volailles soient en permanence en sécurité à l'abri de potentiels prédateurs. Vous y mettrez eau, nourriture et jouets à disposition et à volonté. Un abreuvoir, une mangeoire et une aire de jeux  sont donc à prévoir. Aussi, n'oubliez pas de placer une petite quantité de sable dans un bac. Il permettra à vos poules de se faire des bains de poussière et de se débarrasser des parasites.