Récupérer l'eau de pluie

Récupérer l'eau de pluie

On ne le dira jamais assez : l’eau est précieuse et nous en avons de plus en plus besoin alors que les ressources diminuent ; son coût augmente donc au fil des années.

Le fait d’avoir l’eau disponible directement au robinet a tendance à faire surconsommer les ménages qui n’imaginent pas un instant manquer d’eau un jour. Des campagnes de sensibilisation ont donc lieu régulièrement et nous avions évoqué les bons gestes à adopter au sein du logement dans notre billet du 19 mars dernier à l’occasion de la Journée Mondiale de l’eau.

Concernant l’extérieur du logement, il est fortement conseillé  d’installer un récupérateur d’eau de pluie. En effet, que ce soit pour le jardin, pour remplir un bassin à poissons ou pour laver la voiture, il n’est pas nécessaire de gaspiller de l’eau potable. Contrairement à l’eau traitée de votre commune, l’eau de pluie n’est ni chlorée, ni calcaire, à température ambiante et surtout GRATUITE. Au vu de toute la quantité de pluie qui tombe en une année, il est possible de faire de réelles économies et d’assurer l’arrosage du jardin complet avec cette eau tombée du ciel.

Concrètement, un récupérateur est une cuve reliée à une descente de votre maison qui réceptionne l’eau de pluie ruisselant sur le toit de la maison. Il bénéficie parfois d’un filtre à l’entrée de la cuve pour éviter que des feuilles ou autre gros dépôt passent à l’intérieur et bouchent le robinet mais vous pouvez aussi installer des grillages protège chéneaux ou des crapaudines directement sur vos gouttières. Ces cuves plastiques allant d’une capacité de 200 à 1000 litres en moyenne se trouvent facilement dans toutes les grandes enseignes de jardinerie et sont hors sol ou à enterrer.

Nous vous conseillons toutefois de choisir une cuve qui se ferme avec un couvercle pour éviter les dépôts de feuilles et une trop grande luminosité qui favoriserait la vase. Attention cependant, les cuves doivent être vidées et fermées en hiver pour éviter toute détérioration par le gel, c’est un peu le même principe que pour les piscines.

Astuce Shopix : Si vous trouvez votre grande cuve blanche inesthétique au sein de votre jardin, vous pouvez l’entourer de canisses en bois ou semer à son pied des plantes grimpantes. Dans tous les cas, n’oubliez pas de bien laisser accessible le robinet présent en bas de cuve : l’idéal étant de poser cette dernière sur un support pour pouvoir glisser l’arrosoir ou le seau sous le robinet.

Enfin, si vous avez un petit budget ou un petit jardin, vous pouvez aussi opter pour un simple robinet récupérateur d'eau à poser sur votre descente.

S.V