Toile de paillage

Pour protéger votre jardin ou potager, tenir la terre d’un talus ou encore pour vous éviter certaines tâches de jardinage, la toile de paillage peut être une excellente solution. Cette toile synthétique apporte en effet une excellente résistance face aux intempéries, déchirures, piétinements et usures du temps. Des avantages à ne pas négliger pour ce matériel de jardin simple à installer.

Toile de paillage : votre alliée multifonctions contre les mauvaises herbes

Qu’est-ce qu’une toile de paillage et à quoi sert-elle ? La toile de paillage est une bâche géotextile, synthétique ou naturelle, visant à être installée dans le jardin. Elle détient différentes fonctions, de la protection du potager à la lutte contre les mauvaises herbes, en passant par le maintien d’un talus ou d’une butte de terre.

Côté jardinage, la technique du paillage n’est plus à prouver. Avec des déchets verts (branches, feuilles, herbe de tonte), elle apporte de nombreux bienfaits à la terre et à la biodiversité et plusieurs avantages au jardinier. Vous pouvez d’ailleurs avoir quelques exemples dans notre article traitant de l’utilisation des déchets verts. De manière générale, il est important de mettre en avant la qualité désherbante et écologique de la toile de paillage. En bloquant la lumière et la photosynthèse, la toile évite en effet aux mauvaises herbes de pousser et réduit voire stoppe l’utilisation de produits chimiques et phytosanitaires. Elle favorise la pousse de vos plantes d’ornements (arbustes, haies, arbres fruitiers) et de vos légumes. Ces derniers seront d’ailleurs propres et prêts à l’emploi car non terreux et moins mangés par les nuisibles. Aussi, le géotextile de paillage a le bénéfice de limiter l’arrosage et de conserver votre terre suffisamment humide. Un arrosage goutte à goutte peut cependant être envisager pour le potager.

Enfin, notez que les conséquences négatives des intempéries sont plus contrôlées grâce à la toile de paillage. Les écarts de températures sont réduits et la toile évite le lessivage du sol lors des fortes pluies en maintenant la terre, tout en laissant passer eau et air. Vous l’aurez compris, la liste des gains via l’utilisation de ce rouleau n’est pas peu courte, tant pour les particuliers que pour les professionnels.

Toiles de paillage synthétique ou toile de paillage biodégradable ?

Comment choisir sa toile de paillage ? En fonction de vos besoins d’aménagement extérieur, vous êtes libres de choisir la toile de paillage qu’il vous faut. Voici quelques éléments de réponse qui vous aideront à faire votre choix.

Le paillage synthétique, non tissé et généralement en polypropylène, en plus de posséder tous les avantages cités précédemment, a le bénéfice d’avoir une durée de vie bien supérieure au paillage naturel, mais aussi de présenter une meilleure résistance face aux intempéries et aux piétinements. Cependant, elle peut avoir l’inconvénient de filtrer l’eau et l’air au détriment des matières organiques. C’est pourquoi nous conseillons, lors du remplacement de la bâche, de nourrir le sol d’humus ou de compost avant de placer une nouvelle toile.

La toile de paillage naturelle et souvent tissées, comme la toile de jute, la fibre de chanvre ou de coco est biodégradable et compostable. En fonction de vos besoins, ceci peut autant être un avantage qu’un inconvénient. L’avantage d’être plus écologique et de nourrir la terre, mais l’inconvénient de moins durer dans le temps et d’être moins résistante. Bien qu’ayant les mêmes avantages de base que la toile synthétique, notez qu’il est peu convenable d’utiliser une toile naturelle pour maintenir un talus. A vous de faire votre choix !

Crochets de paillage et rondelles plastique : les fixations indispensables

Pour placer la bâche de paillage dans un potager ou sur un talus, il est important de la fixer correctement afin d’éviter toute prise au vent. Il est également essentiel de bien préparer sa terre avant l’installation : désherbez-la et rendez là aussi plate que possible. Ensuite, rien de plus simple : placez le début du rouleau à une extrémité de la surface à recouvrir, déroulez, vérifiez la pose de la bâche. Celle-ci doit être suffisamment tendue pour garantir tous ses avantages, mais sans trop afin de ne pas l’endommager. Tous les mètres, positionnez une rondelle plastique ainsi qu’un crochet pour toile de paillage, aussi appelée agrafe. Sans cela, vous prenez le risque que votre toile s’envole, glisse, se décale…bref, qu’elle finisse par ne plus pouvoir exercer son rôle.

Pour réaliser vos plantations, munissez-vous d’un cutter, entaillez la bâche d’une croix à l’endroit souhaité en cachant les angles sous la bâche. Faites un trou dans la terre, placez-y votre plante, arrosez et rabattez les angles par-dessus. En hiver, n’hésitez pas à les protéger encore plus du froid et du gel en les couvrant d’un voile d’hivernage. À vous le jardin ou potager super esthétique et sans mauvaises herbes !

Astuce Shopix

Pour tenir une bute de terre ou un talus décoratif, il faut bien admettre qu’il est souvent peu esthétique de laisser la toile de paillage visible entre chaque plantation. C’est pourquoi nous vous conseillons de décorer la toile de paillage en fonction de vos goûts : petits cailloux, galets décoratifs ou lumineux, galets phosphorescents, écorces d’arbres : laissez parler votre imagination pour obtenir le plus beau des massifs végétaux !