Comment aménager son atelier de bricolage ?

Comment aménager son atelier de bricolage ?

Produits associés

Vous êtes bricoleur ? Vous avez la chance d’avoir un sous-sol ou un grand garage ? Voici quelques conseils pour vous créer un atelier digne d’un professionnel et vous adonner au bricolage toute l’année.

Comment choisir ses outils de bricolage ?

Dans un premier temps, le but est de créer votre propre atelier bricolage en fonction de vos compétences et de vos moyens. Il est inutile d’investir dans du matériel très cher si vous allez vous en servir qu’une ou deux fois dans l’année. Dans ce cas-là, mieux vaut emprunter à des amis ou aux voisins. La finalité d’un espace atelier n’est pas « d’épater la galerie » en ayant les outils dernier cri car ces derniers peuvent s’avérer dangereux si vous ne savez pas vous en servir.

Misez donc sur les indispensables que tout un chacun devrait posséder : perceuse, tournevis, marteau, scie, ponceuse, bâches de protectiongants de travail ou encore clés Allen… Retenez toutefois qu’il est important de choisir des outils de qualité avec une bonne durée de vie et une maniabilité optimale.

Une fois l’outillage de base déterminé, place au rangement.

Comment ranger les outils de bricolage ?

Pour un rangement optimal de vos outils, l’organisation est le maître-mot :

  • Accrochez des panneaux muraux porte outils pour suspendre le matériel de bricolage que vous utilisez le plus souvent. Vous pourrez ainsi faire l’inventaire de vos outils à disposition d’un seul coup d’œil.

  • Triez vos vis, chevilles, clous, tournevis… et disposez les dans des boîtes rangement outils.

  • Garnissez un mur de solides rayonnages ou optez pour une étagère métal modulable spécial charges lourdes. L’objectif est d’y stocker des outils plus lourds ou plus volumineux comme par exemple votre mallette à outils, coffret perceuse ou affuteur de chaine tronçonneuse.

  • Rassemblez les pots de peinture, dissolvant, lasure et autres produits de ce type et entreposez-les en hauteur hors de portée des enfants ou de votre compagnon à 4 pattes. C’est d’autant plus important si vous ne pouvez fermer votre atelier de bricolage à clé.

  • Favorisez les mallettes et autres coffrets outils pour préserver l’état de votre matériel de la poussière et des chocs.

  • N’oubliez pas le porte manteau vestiaire pour suspendre votre salopette de travail et une vieille polaire. Vos bottes en PVC ou vos chaussures de sécurité trouveront leur place sur le rayon du bas.

Quel aménagement d’atelier bricolage pour travailler en sécurité ?

Avant tout, il est primordial de bien séparer les espaces : définissez la zone de travail et la zone de rangement. De même, différenciez clairement le côté de votre sous-sol servant pour vos travaux de bricolage de celui destiné à accueillir votre véhicule et votre stockage vélo.

D’autre part, pour un meilleur confort, installez un véritable plan de travail à bonne hauteur pour travailler sans vous casser le dos. L’indispensable établi n’est pas un mythe, et on ne vous parle pas ici de la vieille planche de bois posée en équilibre sur des tréteaux télescopiques.
Réservez plutôt ce système D pour vos travaux en extérieur bien spécifiques. En effet, un espace non ventilé correctement n’est pas recommandé si vous devez respirer des effluves de peinture ou la poussière fine d’un ponçage.  

Si vous n’avez pas d’ouverture pour faire rentrer la lumière naturelle dans votre atelier de bricolage, mettez également en place un bon système d’éclairage. C’est indispensable pour un travail de précision ou demandant de la vigilance pour éviter toute blessure. Travailler continuellement à la lampe frontale n’est pas une bonne solution ! Privilégiez plutôt un bon projecteur à LED qui se déplace à votre guise.

Enfin, prenez l’habitude de bien ranger votre matériel de bricolage. Dégagez le sol pour ne pas chuter en vous prenant les pieds dans un espace trop encombré.