Comment cultiver et entretenir la salade ?

Comment cultiver et entretenir la salade ?

La salade est le légume le plus cultivé dans nos jardins français. Véritable classique dans nos assiettes, elle se décline en plus de 300 variétés ! Alors comment obtenir de belles salades ? Nous vous livrons ici quelques astuces.

Quand planter les salades ?

Selon les espèces, la laitue se cultive de mars à octobre (semis et récolte compris). Dès le printemps, vous pouvez donc débuter vos travaux de jardinage et pour une plantation optimale de vos salades, vous avez deux solutions :

  • la semer directement en terre de mars à mai selon la région en prenant garde à ce que les gros gels soient passés
  • attendre un peu plus et acheter de jeunes plants chez le maraicher du coin (ce que l’on appelle de la salade en motte).

Si toutefois vous souhaitez démarrer vos cultures plus tôt, il est tout à fait possible de le faire dès février en préparant vos semis dans un kit de germination. Vous pouvez ainsi cultiver vos salades en intérieur dans une sorte de mini serre auto-irrigante, le temps qu’elles soient assez vigoureuses pour être mises en terre.

Dans tous les cas, il est nécessaire de la repiquer au bout de quelques semaines afin que les plants de salade soient bien espacés d’environ 25 cm et puissent grandir à leur aise.

Il est également conseillé de les laisser sous protection jusqu’au mois de mai, des vagues de froid pouvant encore arriver courant avril.

Comment protéger les salades du gel ?

La laitue est facile à faire pousser à condition de lui offrir une température de croissance idéale.

Si vous avez semé quelques plants de salade pour votre consommation personnelle et qu’ils sont suffisamment espacés, la cloche à salade est la parfaite solution. Elle assure une bonne humidité et une chaleur optimale dans un espace bien délimité. Elle protège également des nuisibles comme les limaces et les escargots, véritables voraces du jardin.

Si en revanche vous cultivez plusieurs rangées de salades pour toute la famille (et ponctuellement les voisins), optez plutôt pour un tunnel serre qui les couvrira sur toute la longueur.

Vous pouvez par exemple jeter votre dévolu sur le tunnel de forçage accordéon très facile à installer avec des arceaux solides et une bâche transparente. Il existe également les tunnels de forçage rigides transparents dotés de petits volets de ventilation réglables.

Dans tous les cas, que ce soit sous serre ou sous cloche, pensez à bien aérer vos plants lorsque le soleil est à son zénith. Ensuite, lorsque l’humidité tombe le soir, couvrez-les de nouveau.

Ce n’est que lorsque vos salades sont assez grosses et la météo au beau fixe, qu’il est temps de retirer toute protection. Vos laitues sont alors assez vigoureuses pour pousser en plein air.

Quel système de protection anti-limaces pour vos salades ?

Oubliez les granulés toxiques pour vos animaux de compagnie et les recettes de grand-mère tels que les coquilles d’œufs qui s’envolent au moindre coup de vent ou s’éparpillent sur votre terrain aux premières gouttes de pluie. Préférez des répulsifs simples d’utilisation et efficaces.

Les pièges à limaces ont fait leurs preuves et restent une méthode naturelle pour les dévier de vos feuilles de salades ; tout comme les anneaux anti-escargots. Ces derniers se présentent sous forme de bouclier plastique à planter autour de chaque plant de laitue. En plus d’être réutilisables à l’infini, ils permettent un meilleur ciblage lors de l’arrosage du jardin.

Comment arroser la salade ?

En général, la laitue a besoin de peu d’eau sauf par temps très sec et chaud. Pour obtenir de belles salades, il est alors important de biner régulièrement la terre pour enlever les mauvaises herbes et aérer le sol avant d’arroser les pieds des plants de culture. Ne versez pas l’eau sur les feuilles directement mais bien au plus près des racines.

D’autre part, pour optimiser l’arrosage des salades, et surtout contrôler le débit d’eau, rien de mieux que de mettre en place un système de goutte à goutte. Vous maitriser ainsi l’arrosage de votre potager tout en faisant des économies d’eau.

Une fois vos salades prêtes à être dégustées, coupez-les à ras du collet en laissant si possible les racines en terre : vous pourrez ainsi avoir une dernière repousse. Ensuite, les racines mourront en nourrissant votre sol.