Comment fixer une bâche de protection ?

Comment fixer une bâche de protection ?

On ne le dira jamais assez, quel que soit l’usage prévu, bien attacher sa bâche de protection est primordial. Et pour cela, il existe une multitude de fixations bâche que nous vous présentons ici.

Pourquoi bien fixer sa bâche de protection?

Protéger le sol lors d’un chantier de peinture, poser une bâche de toiture, couvrir son bois ou encore hiverner sa piscine… Avoir recours à une bâche de protection peut être fréquent tout au long de l’année et choisir de bonnes attaches s’impose alors.

En effet, une bâche destinée à rester en place plusieurs jours (voire plusieurs mois pour une bâche piscine d’hivernage par exemple) doit être bien arrimée. Cela évite qu’elle ne s’envole et ne s’abime, d’autant que son office premier est avant tout de protéger ce qu’elle recouvre. 

En outre, bien fixer sa bâche sous-entend de la tendre correctement. Une toile tendue évitera ainsi toute stagnation et formation de poches d’eau. Il faut cependant prendre garde à ce que la tension ne soit pas trop importante au risque de provoquer des déchirures.

Pourquoi choisir une bâche avec œillets ?

Une bâche de protection simple ne comportant aucun œillet peut se fixer aisément grâce à des clips de maintien pour bâche. En effet, la pince de bâche ne nécessite aucun perçage et est dotée d’une molette de serrage pour tenir la toile de manière optimale. Il suffit ensuite d’y passer un sandow élastique ou un tendeur.

Si toutefois vous souhaitez vous faciliter la vie, optez pour une bâche munie d’œillets métalliques ou posez les vous-même aux endroits souhaités. Pour se faire, un kit pose œillet est tout indiqué. Très simple d’utilisation, vous positionnez les œillets où vous le désirez à l’aide d’un emporte-pièce et d’une matrice. Bâche remorque, bâche à bois, bâche industrielle… Vous pouvez ainsi customiser votre matériel pour tous vos travaux quotidiens.
Il existe également les œillets auto-perforants en plastique vous permettant d’adapter une bâche ou de renforcer des œillets déjà existants : un seul coup de marteau suffit pour les fixer définitivement.
Une bâche bénéficiant d’œillets sur tout son pourtour a l’avantage d’avoir sa fixation facilitée.

Quelles sont les meilleures accroches pour bâches ?

Surface non plane, lieu de passage, vent régulier… Plusieurs facteurs peuvent augmenter les risques d’endommager votre bâche une fois celle-ci en place. Afin de la tendre, nous vous conseillons d’opter pour des attaches élastiques qui absorbent les chocs.

Ensuite, la meilleure accroche de bâche à utiliser dépendra de votre installation avec au choix : piquets de fixation, cordes élastiques, sandow avec boule de blocage, tendeurs à crochets ou encore pitons escamotables

Pour couvrir une réserve de bois par exemple, il est nécessaire de placer sa bâche de protection en son sommet tout en laissant l’air circuler sous l’abri. La meilleure solution est alors de passer de grandes sardines dans les œillets puis de les planter dans le sol.

Pour une couverture piscine, les pitons douilles escamotables sont beaucoup plus pratiques que les pitons crosses pour les bassins enterrés. En effet, lorsqu’ils ne sont pas utilisés, ils se rétractent pour devenir plats et ainsi ne pas gêner le passage sans avoir besoin de les retirer à chaque saison.
Si toutefois la piscine est hors-sol, favorisez plutôt le sandow élastique de 20 m. Passé dans les œillets de votre bâche, il vient ensuite serrer le dessous de la margelle pour maintenir la protection en place. Certains modèles de piscine bois sont également dotés de points d’accroches (sortes de pitons ronds et plats) sur le pourtour de l’armature afin d’arrimer la bâche de protection à l’aide de sandows à boules de blocage ou de tendeurs munis de crochets métalliques.  

Ainsi, lorsque vient le moment de fixer sa bâche de protection, c’est là que la présence d’œillets prend tout son sens. N’oubliez pas non plus que, outre les fixations de bâches, la qualité du film protecteur est importante. Une bonne densité et un traitement UV sont indispensables pour un usage en extérieur par exemple.