Comment utiliser l'eau de pluie ?

Comment utiliser l'eau de pluie ?

Et si vous pouviez préserver les ressources en eau tout en réduisant vos factures d’eau potable ? Et si vous n’étiez plus limité par les restrictions de consommation d'eau en été pour laver votre voiture ou arroser votre très grand potager ?
On vous livre ici toutes les manières d’utiliser l’eau de pluie.

L’eau de pluie est-elle buvable et potable ?

Soyons clair : l’eau de pluie pure se boit en aucun cas. Elle est impropre à la consommation car elle peut comporter des polluants atmosphériques ou des particules chimiques ramassées lors du ruissellement sur le toit.
Afin de la rendre buvable, il est donc indispensable de la filtrer avec le matériel adéquat comme notamment des filtres en céramique et à charbon actif ; mais cela reste à petite échelle.
En général, on récupère l’eau de pluie surtout pour un usage domestique et pour bichonner son jardin.

Eau de pluie : une solution économique et écologique

La récupération des eaux de pluie a un avantage écologique pas toujours connu : il permet de réduire les prélèvements des eaux souterraines des nappes phréatiques et diminue les risques d'inondation. D’autre part, l’eau de pluie est une ressource totalement gratuite et offre des usages variés au quotidien :  

  • L’arrosage du potager et des parterres de fleurs.

  • Le remplissage du bassin à poissons au jardin ou de l’aquarium.

  • Le lavage des véhicules (voiture, moto, vélo, trottinette…).

  • Le lavage du mobilier de jardin et des jeux pour enfants (toboggan, cabane en plastique).

  • Le lavage de la terrasse extérieure ou des sols carrelés de la maison.

  • L’alimentation de la chasse d’eau des toilettes.

Comment faire des économies d'arrosage avec l’eau de pluie ?

Par son prix très abordable, le récupérateur d’eau de pluie pour gouttière est un précieux allié au jardin. Cet ingénieux système permet de récupérer directement l’eau de pluie en sectionnant votre descente pour y disposer un robinet à débit réglable. Disponible dans plusieurs diamètres, le kit récupérateur d’eau s’adapte à tous types de tuyau de descente et permet de faire une belle économie tout en étant écologique.

Ensuite,
pour éviter un arrosage massif et inutile, il suffit de faire passer l’eau ainsi collectée dans un kit goutte à goutte ou un tuyau poreux. Ces deux systèmes d’arrosage sont parfaits pour assurer un apport en eau en continu à vos cultures sans pour autant les noyer. Ils laissent s’écouler une infime quantité d’eau à la base des plantes afin de permettre une meilleure absorption au niveau des racines.

Le seul impératif est de bien filtrer les éventuels dépôts présents dans l’eau de pluie avant d’alimenter un de ces systèmes d’irrigation. Quant aux autres types de tuyau d’arrosage, le problème ne se pose pas.

Comment économiser l’eau à la maison ?

Récupérer l’eau de pluie c’est bien, ne pas gaspiller l’eau du robinet c’est pas mal non plus.
En effet, toujours dans un souci d’économie, il est important d’adopter les bons réflexes en intérieur pour limiter votre consommation d’eau potable distribuée par votre commune. Pour vous guider, en voici une liste non exhaustive :

  • Installer des mousseurs aux robinets d’eau.

  • Mettre une bouteille remplie d’eau dans la cuve de la chasse d’eau des toilettes pour réduire le volume utilisé à chaque usage.

  • Ne pas laisser couler l’eau en permanence lors du brossage de dents, lavage de mains, savonnage sous la douche ou pendant la vaisselle.

  • S’assurer que les joints de robinetterie sont parfaitement étanches et ne jamais laisser goutter un robinet.

  • Lors du renouvellement de l’eau de l’aquarium, réutiliser cette dernière pour arroser les plantes.

  • Couper l’eau en cas d’absence du logement pendant plusieurs jours.