(lun.-jeu. 9h à 18h / ven. 9h à 17h)

Comment bien gérer l'arrosage de son jardin ?

Ce n‘est un secret pour personne, l’eau est une ressource précieuse, limitée et pas encore accessible à tout le monde sur la planète. Il est donc important de l’économiser et d’apprendre les bons gestes au jardin pour arroser juste ce qui est nécessaire.
En effet, bien gérer l'arrosage de son jardinest possible : il existe différentes solutions d’arrosage sur le marché dont nous allons faire le tour.

Différence entre arrosage direct et système d’irrigation

Les systèmes de goutte à goutte humidifient le sol situé juste en dessous d’eux, formant ainsi une sorte de bulle d’humidité. Ils ont des débits variables selon le modèle et le diamètre et alimentent donc directement les plantes situées à leur pied afin qu’aucune perte d’eau ne soit faite.
Kit d'arrosage gouttes à gouttesIls sont également très bien pour éviter les maladies car l’eau ne touche pas les feuilles : les collectivités et les pépiniéristes ont souvent recours aux goutteurs. Il s’agit d’un arrosage en irrigation, idéal pour la culture des tomates par exemple.

Du côté de l’arrosage direct, les arroseurs circulaires automatiques permettent d’humidifier le sol sur une plus grande surface mais à une moindre profondeur que les goutteurs et une partie de l’eau distribuée par aspersion s’évapore dans l’atmosphère. Ce système reste cependant indispensable si vous avez une grande surface à couvrir.

Quant à l’arrosoir, il reste indémodable et idéal pour le potager ainsi que les différents tuyaux d'arrosage existants (poreux, en spirale, plats extensibles, guipé, tricoté) et tous leurs accessoires qui vont avec (kit d’arrosage avec diverses buses, guides tuyaux…).

Astuces pour faire des économies d’eau en arrosant

Quand vous planter vos arbustes, fleurs, fruits et légumes pensez bien à respecter leurs caractéristiques et l’ensoleillement qu’ils demandent. Evitez par exemple de mettre une plante craignant la chaleur en plein sud, cela vous évitera de devoir l’arroser régulièrement.
Il faut rester logique et respecter la Nature.
Arrosez à la fraiche en soirée et n’hésitez pas à pailler le pied de vos plantes pour garder l’humidité.
Le dicton « Un binage vaut mieux que deux arrosages » est vrai également. Il permet d’aérer le sol pour augmenter la capacité d’absorption d’eau de la terre et permet de supprimer les mauvaises herbes qui accaparent l’eau et les minéraux du sol.
Vous pouvez aussi installer un pluviomètre. Connaitre le niveau de précipitation peut être utile. Il faut savoir qu’une pluie suffisante correspond en moyenne à 10 mm d’eau, soit 10 litres par mètre carré. En dessous de cette quantité, il est nécessaire d’arroser.

Quelques actions supplémentaires peuvent être utiles pour réduire vos factures et faire un geste pour l’environnement :
- utiliser une pompe à eau de surface pour aspirer l’eau du puits
- installer un programmateur sur l’arroseur automatique
- installer un récupérateur d’eau de pluie
- et bien choisir le diamètre et le type de tuyau

Pour vous orienter dans le choix de votre tuyau d'arrosage ou de votre récupérateur d’eau de pluie, vous pouvez consulter les articles de notre blog Shopix.
Pour finir, n’oubliez pas : bien connaitre vos plantes permet de connaitre leur exigence en matière d’arrosage et d’adapter votre matériel et vos habitudes. L’excès comme le manque d’eau n’est pas bon pour vos plantes.

Nos articles d'arrosage astucieux :

Kit d'arrosageTuyau d'arrosage extensibleTuyau poreux
Kit de raccords d'arrosageTuyau d'arrosage extensibleTuyau d'arrosage poreux
^