Comment planter et entretenir un fraisier ?

Comment planter et entretenir un fraisier ?

Qui n’a jamais rêvé d’avoir à portée de main ses propres fraises du jardin ? Goûteuses à souhait, bio et locales par-dessus le marché… C’est tout à fait possible et on vous dit tout ici.

Quand et comment planter un fraisier ?

Fin août, début septembre est le moment idéal pour planter un fraisier dans votre verger. En effet, ce dernier aura le temps de bien s’enraciner et de se fortifier avant le froid de l’hiver pour donner des fruits dès l’été suivant.

Il suffit ensuite de procéder par étape : la préparation de votre sol dans un premier temps puis la plantation en elle-même.

Étape 1 : la préparation de votre terre pour accueillir votre fraisier

  • Une à deux semaines avant vos plantations, préparez le sol. Désherbez, enlevez les cailloux, bêchez sur environ 20 cm pour bien aérer la terre et fertilisez-la avec du terreau ou du compost.

  • Étudiez votre terrain et déterminez l’emplacement de vos futurs fraisiers. Cela dépendra de la variété que vous avez choisie : le lieu devra être soit ensoleillé, soit mi-ombragé.

  • Prévoyez de laisser un passage d’environ 40 cm pour circuler entre vos allées sans difficulté. Vous pourrez ainsi désherber autour plus facilement et cueillir vos fruits rapidement.

  • Choisissez des plants sains, élevés en pots et suffisamment grands pour qu’ils soient assez vigoureux pour supporter le choc du repiquage.

Étape 2 : la plantation de votre fraisier le jour J

  • Faites tremper les pots contenant vos plants de fraisier dans l’eau durant quelques minutes.

  • À l’aide d’un transplantoir, creusez des trous tous les 30 cm environ dans votre potager. Les plants ne doivent pas être trop serrés.

  • Dépotez les plantes et émiettez un peu la motte pour dégager les racines. 

  • Disposez vos fraisiers en terre en veillant à ce que les racines soient tournées vers le bas et en laissant le collet en surface (il s’agit de la partie un peu enflée faisant la jonction entre les racines et la tige).

  • Arrosez abondamment juste pour cette fois.

Cas particulier : la plantation de fraises à la verticale

Vous n’avez pas beaucoup de place ? Vous souhaitez faire pousser des fraises sous votre véranda ou sur un balcon ? Pensez vertical au lieu d’horizontal : optez pour les sacs à fraisiers.

Ces derniers contiennent différentes petites poches dans lesquelles vous pouvez disposer la terre et les plants ; ainsi que des anses pour pouvoir les déplacer. Les plants étant en hauteur, ils ne craignent pas les nuisibles non plus.

Quel arrosage pour les fraisiers ?

Vos plants de fraise ont besoin d’une terre continuellement humide surtout en période de fortes chaleurs. En revanche, le débit d’arrosage ne doit pas être trop important au risque d’avoir de l’eau stagnante, tout comme il est préférable de ne pas mouiller les feuilles. Cela a tendance à favoriser les maladies. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle certains jardiniers créent des petites buttes pour planter les fraisiers : l’excès d’eau glisse ainsi le long des pentes.

La meilleure solution reste le système d’arrosage goutte à goutte. Vendu en kit, il permet de créer son propre système d’irrigation au pied des plantes avec tuyau, connecteurs et goutteurs aux débits différents. Couplé à un programmateur d’arrosage, il est complètement autonome pour le bonheur de vos fraises.

Vous aurez juste à déterminer les heures d’arrosage de votre jardin, à savoir : le soir ou très tôt le matin pour que l’eau ait le temps de pénétrer la terre au lieu de s’évaporer.

Quels sont les 5 gestes à adopter pour entretenir de belles fraises ?

  • Désherbez régulièrement. Les fraisiers étant sensibles aux plantes envahissantes, il est important de biner à leur pied en prenant soin de ne pas abimer leurs racines.

  • Éliminez les stolons pour ne pas ralentir la pousse de vos fruits. Ce sont les sortes de filaments rampants au sol qui poussent depuis la tige et qui affaiblissent les plants de fraisiers. 

  • Protégez vos cultures des voraces du jardin. Oiseaux, mulots, souris et limaces sont tout aussi friands que nous et cela se comprend, mais il serait dommage d’anéantir tout votre travail en une seule nuit pour leur bon plaisir. Disposez donc vos plantes hors d’atteinte sur des supports fraisiers et recouvrez les d’un filet anti-oiseau.

  • Vérifiez souvent que vos fraises ne pourrissent pas au contact du sol humide si vous ne les avez pas surélevées.

  • Paillez votre sol pour garder une bonne humidité l’été et la chaleur nécessaire l’hiver. Une bonne bâche de paillage permet d’isoler vos fruits du sol tout en empêchant l’envahissement des mauvaises herbes.

Il ne vous reste plus qu’à vous régaler avec vos fruits du jardin !