Comment protéger une pièce pendant des travaux ?

Comment protéger une pièce pendant des travaux ?

Produits associés

Vous comptez effectuer un chantier de rénovation chez vous, ou simplement changer d’ambiance déco ? Que vous réalisiez des travaux de ponçage ou de peinture, que vous changiez votre papier peint ou la faillance de votre cuisine ou encore que vous exécutiez tout autre type de travaux d’aménagement dans votre maison ou appartement, il est important de travailler proprement. Protéger les espaces et objets qui ne sont pas en transformation, mais aussi se protéger soi-même sont essentiels pour avoir un résultat de qualité. Suivez notre guide !

Étape N°1 : Retirez tout ce que vous pouvez

Avant de débuter de gros travaux dans une pièce, il est essentiel d’effectuer un travail préalable, non pas des moindres : décrochez, retirez, emballez tout ce que vous pouvez. Décrochez les miroirs et les tableaux des murs, les lampes et lustres du plafond (conservez bien évidemment l’ampoule pour vous éclairer dans le cas où vous ne toucheriez pas à l’électricité ou bien optez pour un éclairage de type projeteur de chantier), les rideaux des fenêtres. Enlevez également tout objet de valeur ou pouvant tomber, se casser ou se salir : emballez-les proprement dans un carton et mettez-les en sécurité dans une autre pièce : une salle à côté, au grenier, à la cave ou au garage. Vous pouvez également opter pour le garde-meuble si cette solution vous convient.

Étape N°2 : Protégez votre mobilier

Certains meubles sont parfois trop lourds ou imposants pour être déplacés. Si vous réalisez des travaux au sol, vous n’aurez pas forcément le choix de le faire. Mais si vous poncez ou peignez murs et plafond, vous pourrez les laisser en place à condition de les placer au centre de la pièce et de les mettre à l’abri : un drap ou une couverture et une bâche multi usage suffiront. Si jamais il y a un risque de projection (si vous faites tomber une cloison ou couper du carrelage par exemple), veillez non seulement à couvrir autant le bas et les pieds du meuble que le dessus et les côtés, mais veillez également aux projectiles pouvant rayer ou abimer votre ameublement. Dans ce cas, ajouter du papier bulle ou des planches de bois en dessous du drap et/ou de la bâche étanche.

Étape N°3 : Protégez le sol

Il est impératif de protéger les sols. Notamment si votre pièce est faite en parquet ou en sol dit « mou » et que vous effectuez un gros chantier, il est encore plus essentiel de protéger votre sol des rayures et des chocs. Dans ce cas, ajoutez une couche de carton plat avant d’y déposer une bâche. Si vous disposez d’un parquet solide ou de carrelage, le risque est moins élevé, à moins que vous ne manipuliez des éléments lourds. Si ce n’est pas le cas, alors un drap et une bâche de protection suffiront amplement. Aussi, si besoin est, pensez à protéger les plaintes en faisant remonter la bâche sur les côtés ou en appliquant de l’adhésif.

Étape N°4 : protégez portes et fenêtres

Lors de travaux de peinture, pensez à ôter les portes si vous le pouvez et si celles-ci ne sont pas à repeindre avec le reste. Idem si vous poncez, plâtrez, meulez ou détruisez une partie de la salle. Sinon, recouvrez-les autant que possible à l’aide de draps ou couverture et d’une bâche que vous fixerez afin d’éviter qu’elle ne glisse. Pour les fenêtres, pensez à retirer les tringles, et utilisez un rouleau adhésif ou un ruban de masquage et faites attention à ce que les bords ne s’abiment pas. Vous pouvez également scotcher du film alimentaire sur les vitres dans le cas où vous ne craigniez que des projections de peinture ou vernis les atteignent.

Étape intermédiaire : fixez les bâches de protection

Nous vous répétons ici de couvrir chaque élément de votre pièce qui le nécessite à l’aide d’une bâche. Mais comment fixer une bâche de protection et veiller à ce que celle-ci ne bouge ni ne glisse une fois tendue ? Choisissez simplement le type de fixation pur bâche en fonction de vos besoins : le sandow ou le tendeur est pratique pour faire le tour d’un meuble, alors que ruban adhésif servira pour la porte, les plaintes, les fenêtres et le sol.

Astuces Shopix pour une protection optimale lors de travaux

Premièrement, pensez à aérer et nettoyer régulièrement à l’aide d’un aspirateur (qui deviendra votre meilleur ami) afin d’évacuer au maximum et au fur et à mesure toute poussière et odeurs de peinture, colle ou vernis qui pourraient être nocifs pour votre santé en plus d’être désagréables. En plus, cette action a pour avantage d’amoindrir l’humidité lors l’opération de ponçage ou plâtrage par exemple. Attention cependant à ne pas faire de courants d’air !

Toujours dans un souci de protection, pensez non seulement à votre posture pour ne pas vous blesser (le dos principalement), mais veillez également à vous couvrir non seulement pour éviter les tâches et projections mais aussi pour travailler en toute sécurité : combinaison ou pantalon de travail (de type treillis), masque de chantier, lunettes et gants de protection, bouchons anti-bruit, chaussures de sécurité font partie de l’attirail du super bricoleur.

Enfin, ayez en tête que l’équipement nécessaire dépend du type d’ouvrage que vous réalisez. Il est par exemple peu utile de tout retirer ou couvrir dans le cas ou vous ne réparez ou vernissez seulement une table ou une chaise. Adaptez la protection en fonction des travaux, du chantier ou de la rénovation que vous entamez. Néanmoins, deux éléments sont à avoir en toutes circonstances : un chiffon (pour vous essuyer les mains ou retirer toute salissure rapidement), et un minimum d’huile de coude pour vous prêter main-forte !