Quel matériel peinture pour repeindre une pièce ?

Quel matériel peinture pour repeindre une pièce ?

Produits associés

Votre décoration intérieure est la même depuis des années et vous commencez à vous lasser ? Toutefois vous hésitez à vous lancer dans des travaux de peinture ? Rassurez-vous, c’est à la portée de tout le monde. Il suffit d’avoir le bon matériel.

Une peinture réussie repose sur deux choses fondamentales : protéger correctement sa pièce et favoriser son confort de travail.

Comment protéger une pièce avant de la peindre ?

Avant tout, faites place nette. Enlevez le maximum d’objets dans la pièce destinée à être repeinte et protégez le reste sous des bâches plastiques, quitte à réunir vos meubles au centre pour bien les couvrir.

Ensuite, posez au sol une bonne bâche de protection imperméable. Pour cela, le grammage est important : une bâche de protection peinture pas assez épaisse risque de se déchirer au bout de plusieurs passages ou raclements de votre escabeau à sa surface. Il est toutefois inutile d’acheter la plus onéreuse que vous trouverez car elle finira surement tâchée par endroits.

Enfin, à l’aide de bandes de scotch papier, protégez les prises et les jonctions avec les vitres pour ne pas dépasser avec votre pinceau.

Vous pouvez ainsi sans souci repeindre un mur, repeindre un plafond ou même repeindre un meuble en bois pour lui donner un petit coup de jeune.

Quel matériel pour peinture offre un meilleur confort de travail ?

Lorsque vous repeignez une pièce, le confort de travail est important afin de ne pas vous fatiguer inutilement ou d’attraper des crampes en restant le bras longtemps en l’air. Si votre pièce est large et haute de plafond, l’idéal est de vous servir d’un échafaudage roulant avec garde-corps. La plateforme sur laquelle vous vous positionnez permet ainsi de poser bac de peinture, grille métallique et rouleau sans avoir besoin de descendre à chaque fois de votre perchoir.  

Si la place est réduite, choisissez un escabeau stable et robuste pour votre sécurité et utilisez un plateau roulant de manutention. Ce réceptacle bois avec roulettes est très pratique. Grâce à sa grande capacité de charge, il accueille tout votre matériel et vos pots de peinture que vous faites suivre à travers la pièce sans effort.

Vous pouvez également miser sur les produits malins comme le manche télescopique aluminium, le rouleau de peinture avec réservoir qui stoppe les coulures ou le pistolet peinture.

Pour finir, si vous êtes du genre à travailler sans discontinuer jusqu'à la tombée de la nuit, ne négligez pas un bon éclairage. Un puissant projecteur LED de chantier vous évitera à coup sûr de faire des impairs. 

Rénovation peinture : 6 astuces pour réussir

  • Pour éviter les mauvaises surprises, calculez bien le nombre de pots de peinture nécessaires pour vos murs ou plafonds. Cela dépend de la surface à traiter et du nombre de couches à appliquer. N’oubliez pas qu’une peinture peu chère de prime abord peut parfois s’avérer plus coûteuse à l’usage si la qualité n’est pas au rendez-vous. Par exemple, lorsqu’il faut trois couches au lieu de deux pour un rendu uniforme.  

  • Pesez le pour et le contre entre peinture acrylique et peinture glycéro. La première est fluide, sans odeur et facile à appliquer. La seconde, quant à elle, contient plus de solvants ce qui la rend plus consistante mais aussi plus couvrante et résistante à l’humidité.

  • Soyez attentif à l’état de votre matériel. Les pinceaux ne doivent pas perdre leur poil à chaque passage au risque de vous saboter votre chantier.

  • Ne peignez jamais sur une surface tâchée ou présentant des moisissures dues à l’humidité. Poncez les murs et rebouchez les trous pour obtenir une surface lisse. Et si vous devez repeindre du lambris bois, appliquer une sous-couche d’accroche est conseillée.

  • Préférez un jour où il fait beau pour entamer vos travaux de peinture. En tous cas, assez pour pouvoir laisser les fenêtres ouvertes et limiter la respiration des vapeurs toxiques.

  • Si vos travaux de peinture durent plusieurs jours, laissez flotter un bouchon de liège dans le pot de peinture avant de le fermer en fin de journée. Il vous suffira de tirer dessus le lendemain pour que la couche de peinture ayant séché en surface vienne avec.