(lun.-jeu. 9h à 18h / ven. 9h à 17h)

Quel outillage à main choisir pour ses travaux de bricolage

La base du bricolage est que son outillage doit être adapté aux travaux à réaliser et être suffisamment de qualité pour durer dans le temps.

L’option gagnante pour votre outillage : la qualité

Tréteaux télescopique

Le choix de la qualité est sûrement le plus économique à long terme. Dès lors que vous n’êtes pas un professionnel, vous devriez  conserver vos outils plusieurs années.
Le stockage est un facteur de conservation. L’endroit doit être à l’abri de l’humidité afin d’éviter toute oxydation. Pour les outils en métal dont l’utilisation reste occasionnelle, comme des pinces circlips, une fine couche d’huile les protégera de toutes piqures de rouille.
Le rangement, en plus de permettre de retrouver rapidement l’outil désiré est un facteur de protection. Une boîte à outils par catégorie évite de les entasser les uns sur les autres. De plus, cela permet de ne pas se blesser en y plongeant sa main. Et puis, cela évite de les laisser trainer aux risques qu’un enfant ou une personne ne se fassent une blessure grave.
Plus la qualité est grande, moins l’outil se dégrade à l’utilisation. Une mauvaise lame de tournevis s’émousse rapidement. Il est fâcheux de devoir courir pour acheter un outil abimé ou cassé durant les travaux. Et si, en plus, c’est un dimanche, le bricolage s’arrête malheureusement là.

Le bon outil pour la bonne fonction

Il est dangereux d’utiliser un outil à mauvais escient. L’outillage est tout d’abord un investissement. L’utilisation d'un mauvais instrument pour une tâche est un risque de se blesser ou d’endommager le support. Il suffit d’imager une personne desserrant un boulon avec une pince plate ou une clé à molette alors qu’un petit coffret à douilles simplifierait le travail, tout en le sécurisant. De plus, c’est aussi l'outil idéal pour la mécanique.
Le choix d’un outil pour une fonction, c’est la garantie d’être rapide et efficace. Il est bienvenu d’avoir une clé à cliquet pour les travaux répétitifs mais, en plus, cela permet d’ajuster le couple de serrage.
C’est également et peut être avant tout un problème de sécurité.

Le minimum requis pour bricoler

Dès lors que la décision de le faire soi-même est prise, il est essentiel de se constituer une petite caisse à outils avec quelques pinces, clés et tournevis ou encore un coffret collier de serrage. Cela sert toujours. Mais pour bricoler, il faut un support de qualité. La chaise pour scier ou la table de la cuisine pour démonter le moteur de la tondeuse sont plutôt source de catastrophe. Une planche simple sur des tréteaux télescopiques fera office d’établi. Cela servira toujours pour faire une table ou une desserte en cas de besoin.

Un investissement qui dure

L’achat d’un outil est un investissement sauf pour certains travaux exceptionnels. Pour des gros engins, la location est sûrement la meilleure alternative. Sinon le choix doit se porter sur la qualité du produit et son utilisation prévue par le fabricant. Une lame de scie à bois n’est pas adaptée pour découper du métal, même de l’aluminium, mais peut l’être pour des plaques de plâtre.

Ces produits pourraient vous intéresser :

Mallette à outilsCoffret à douillesPince circlip
Mallette à outilsCoffret à douillesPinces circlips
^